Caradisiac utilise des cookies pour assurer votre confort de navigation, à des fins statistiques et pour vous proposer des services adaptés. En poursuivant votre navigation, vous en acceptez l'utilisation. En savoir plus

Publi info
 

jensen

jensen Pilote pro
Ses Infos
Inscrit depuis le :
12 janvier 2004
Homme Homme
le 13 mars 1966
Statistiques


On parle de moi
NyvetDuPiC
21 février 2018 à 19h14
NyvetDuPiC vous a mentionné sur le sujet Cette voiture a une histoire peu banale. (Index en page 1)
Pollux973
31 janvier 2018 à 10h03
Pollux973 vous a mentionné sur le sujet Le zinc de la section moto
NyvetDuPiC
15 janvier 2018 à 17h43
NyvetDuPiC vous a mentionné sur le sujet [Topic officiel] Daewoo - Hyundaï - Kia - SsangYong : Made In Korea
  Floflo37
13 janvier 2018 à 21h27
Floflo37 vous a mentionné sur le sujet Cette voiture a une histoire peu banale. (Index en page 1)
NyvetDuPiC
05 janvier 2018 à 21h00
NyvetDuPiC vous a mentionné sur le sujet [Topic officiel] Citroën Type H & HY - Epaves et roulants
citroeniste 88
05 janvier 2018 à 20h58
citroeniste 88 vous a mentionné sur le sujet [Topic officiel] Citroën Type H & HY - Epaves et roulants
gontran d'hulst
02 janvier 2018 à 12h52
gontran d'hulst vous a mentionné sur le sujet Cette voiture a une histoire peu banale. (Index en page 1)
NyvetDuPiC
30 décembre 2017 à 20h55
NyvetDuPiC vous a mentionné sur le sujet [Topic officiel] Ford Sierra
Son Live
Conducteur dans les ANNEES 80, c'était comment ?
Un truc dont personne n'a encore parlé : Les pneus rechapés ! :fier:

En 1988 j'arrondis mes fins de mois en faisant des rotations pour une boite de messagerie/transports rapides (et le mot est faible... :ddr: ) gérée par un de mes oncles.

Bon, je passe sur le C15D "flambant neuf" qu'on m'a refilé pour faire les routes du Vercors de nuit, certes il était de février 1986 (2 ans donc) mais avait... 316 000km au compteur ! :lol:

J'étais jeune et fluet à l'époque mais je passais littéralement au travers du siège en skaï. :buzz:

Un samedi matin je suis en doublon avec un autre chauffeur pour "reconnaître" une tournée sur le Nord Isère que je dois effectuer prochainement en remplacement d'un gars en congés.

Le monstre est une R18 Diesel break "entreprise" (portes arrières soudées) de fin 1985 qui devait afficher un petit kilométrage (dans les 170 000km), afin de faire des économies le boss avait monté des pneus non pas simplement rechapés (une nouvelle bande de roulement collée sur un pneu usé) mais des enveloppes "remoulées", en clair une société avait parait-il trouvé un truc pour prendre un gommard usagé, le "poncer" jusqu'au métal et remettre de la gomme 100% neuve, qui plus est avec un profil "Michelin TRX" ! :fier:

Au prix proposé l'affaire fut vite faite puisqu'il s'agissait, d'après le commercial, de pneus neufs à 60% du prix d'un "vrai", compte-tenu des kilométrages parcourus par les véhicules le calcul fut vite fait. [:master-turk]

Nous sommes sur l'A48 en direction du bercail (Grenoble) et pas franchement en avance...

Il n'y a personne dans la descente 10km avant la barrière de péage, l'autoroute est absolument déserte. :oui:

Je crois que je me rappellerais jusqu'à mon dernier soupir des 30 dernières secondes avant "le truc" :

-Collègue : "T'es à combien là ?" :o

-Moi : "160 compteur, on doit pas être loin du maxi"

-"Continue y a personne, mais pense à freiner avant la barrière de Voreppe gamin !" [:aragorn66:4]

...

-Moi : "Tiens c'est bizarre, ils ont refait la route ça vibre..." :voyons:

-Lui :"C'est pas normal, y a quelque chose qui cloche la..."

(A cet instant j'ai l'impression que la voiture "remue la queue", c'est complètement con mais c'est le seul truc qui m'est venu à l'esprit... :bah: )

-"On perd une roue putain freine !!!!!" :mad:

BAOUM !!!!! Une explosion phénoménale... Je jette un œil dans le rétro une fraction de seconde : Il y a "une fumée blanche" derrière et des morceaux noirs qui volent de partout...

Un énorme crissement se fait entendre en même temps que la voiture s'écrase sur l'arrière gauche et... Part vers la glissière ! Instinctivement je corrige, la R18 doit tout avoir du crabe à ce moment-la, le collègue gueule comme un sourd :

"On a éclaté ! Freine, freine, arrête-toi sur la bande si tu peux, ne bloque pas... La doucement..."

Nouveau coup d’œil derrière, cette fois-ci il y a des étincelles, un vrai 14 juillet !

Faiblement chargée (des produits homéopathiques, volumineux mais léger) on conserve une certaine stabilité et on s'immobilise le long de la glissière.

Les dégâts étaient à peine croyables : Plus de pneu du tout ! La jante HS, tout le garnissage en plastique des ailes sur le ruban de l'A48 avec le pare-chocs arrière sur la voie de gauche !
Le feu arrière gauche fendu et des impacts de gommes sur tout le hayon.

Impossible d'aller plus loin, on décide de changer la roue sur place au plus vite, perso je suis tout blanc et le copain ne vaut guère mieux.

On ramasse le pare-chocs et on attaque le changement de roue, le collègue se borne à dire "je comprends pas, ils sont presque neufs, j'ai contrôlé la pression mercredi, je comprends pas..." :bah:

Avant de repartir et malgré notre position délicate il jette un œil sur les trois autres pneus et me lance "Viens-voir !"

Les trois autres "survivants" sont perclus de hernies sur les flancs, comme si on s'était pris des dizaines de trottoirs !

Tu parles de "pneus neufs"... :pfff:

On finira à 80 km/h avec les warnings. :oui:

Le patron informé viendra constater les dégâts lui-même une heure plus tard, je n'étais plus la mais il parait qu'il faisait une drôle de tronche... :sic:

Trois jours plus tard la flotte avait des Uniroyal tout neuf ! :fier:

On n'a plus entendu parler de "rechapés", "remoulés" ou "reconstruits" dans la boite, et je n'ai JAMAIS monté de rechapés sur mes voitures, jamais ! :nanana:


Une fois ça m'a suffit... :jap:



Et mieux qu'un long discours : https://www.youtube.com/watch?​v=lvVf8UZJCrU


Je vous jure qu'au volant "en vrai" ça fait drôle... :sic:
Sur le forum Pratique le 19 avril 2018 à 20h27
Le Topic des engins blindés (Index en page 1)
Si tu veux parler du Striker à canon de 105mm je te le confirme, cet engin fut une véritable plaie ! :buzz:

Acheté "sur étagère" au Canada, ce 8x8 transport de troupes étroitement dérivé du Piranha III Suisse (en fait fabriqué sous Licence) a rapidement avoué ses limites sur le terrain, comme beaucoup de ses homologues : mauvaise résistance aux tirs de RPG, grosse sensibilité aux mines et autres IED etc etc...

Vers 2003/2004 les USA ont "l'idée géniale" de faire accompagner ces véhicules par un Striker musclé doté d'une pièce de 105, en fait le M68 copie-conforme du L7 anglais qui équipa les premiers Abrams et les M60A3 et dont ils disposaient d'un stock phénoménal. :jap:






Ils avaient juste oublié "un détail" : Ce canon fut étudié pour un blindé d'au moins 35/40 tonnes, pas pour un engin à roues deux fois plus léger... :roll:

Résultat :

-Tirs latéraux impossibles, l'engin se retourne ! :D

-Dégagement de poussières et autres débris qui interdisent la présence de fantassins à moins de 150 mètres du véhicule lors du tir !

-L'installation d'un frein de bouche a posé plus de problèmes qu'il n'en a résolu : La flamme endommageait (voire détruisait) les épiscopes du pilote... :pfff:

Quand au transport par C-130 on oublie, déjà la version VTT n'y entrait qu'aux forceps en démontant pas mal de trucs et en faisant voyager l'équipage dans un autre avion, le poids-limite étant atteint ! ;)

Alors avec le 105mm il n'y avait guère que le C-17 ou le Galaxy. :o

Bref... :siffle:
Sur le forum Les clubs le 17 avril 2018 à 18h12
Le Topic des engins blindés (Index en page 1)

MCV TYPE 16 : Changement de stratégie.















Le Japon, atomisé en 1945, a vu se former après-guerre une Constitution ouvertement pacifiste interdisant même une quelconque proclamation de guerre et ne s'autorisant qu'une "force d'autodéfense".

L'effondrement du bloc Soviétique en 1990 et les changements que cela a pu induire au niveau de la géostratégie planétaire a renversé la table...

En 1992 le japon s'autorisait un envoi de "forces non combattantes" à l'étranger (on verra des navires Nippons patrouiller au large de la Somalie par exemple).

Changement radical en 2014 avec l'annonce, par le Premier Ministre Shinzo Abe, d'un changement de la Constitution avec la possibilité d'un recours à la force et pas uniquement en cas d'invasion du territoire national.

Ce qui autorise désormais le Japon a intervenir, par exemple, au titre d'un éventuel mandat de l'ONU et d'avoir recours à l'usage des armes si besoin est.

Un problème se pose alors : L'inadaptation du matériel terrestre pour de telles missions, l'armée d'autodéfense ayant opté depuis des années pour des chars lourds comme les Type 74 , Type 90 ou le dernier né le Type 10.

Comme tout MBT ils sont difficiles, du fait de leur poids et de leur taille, à projeter sur un théâtre d'opération lointain... Ils avaient d'ailleurs tous été étudiés dans la seule optique d'une défense du territoire national. :bah:

De plus les bruits de bottes qui résonnent avec insistance dans la région (Chine, Corée du Nord...) depuis plusieurs années et la volonté expansionniste de l'Empire du Milieu ont rendu le Japon plutôt méfiant concernant son avenir, le pays étant composé de nombreuses petites îles "plus ou moins" revendiquées par d'autres (sans parler du contentieux avec la Russie concernant les îles Kouriles). :cyp:

Bref le besoin d'un engin puissamment armé tout en restant léger et facile à projeter par voie aérienne ou maritime se fait sentir dès la fin des années 2000, raison pour laquelle les établissements Mitsubishi vont être mis à contribution.

Ce qu'il leur faudrait c'est un blindé similaire au Rooikat Sud-Africain ou au Centauro Italien, à savoir un véhicule à roues assez rapide mais tout de même doté d'une pièce principale puissante apte au combat antichar. :oui:

Le projet voit le jour en 2008, il sera nommé MCV : Maneuver Combat Vehicle (ou véhicule de combat de manœuvre si vous préférez... :ddr: )

Sa vocation est le soutient d'une Infanterie débarquée avec aptitude à engager des engins blindés ou des fortifications ennemies, bref l'industrie japonaise va devoir faire pour une fois l'inverse de ce qu'elle était habituée à concevoir, c'est à dire un engin agile, léger et rapide ! :D


Le prototype est officiellement dévoilé le 9 octobre 2013. :jap:

Il s'agit d'un 8x8 de 26 tonnes doté d'une pièce rayée de 105mm reprise du Type 74 à chargement manuel (il y a quatre hommes à bord : Pilote, chef de char, tireur et chargeur) et qui "ressemble beaucoup" au légendaire canon L7 Britannique...


Une perche anémomètrique est positionnée en nuque de tourelle : Elle analyse en permanence la vitesse du vent de façon à améliorer la précision du tir.



A priori un chargeur automatique aurait été trop lourd et aurait surtout posé des problèmes d'équilibre au véhicule ainsi qu'une capacité moindre en munitions (ici 40 obus dont 15 en tourelle prêts au tir).

Ce tube, doté d'un évacuateur de fumée et d'un manchon anti-arcure, tire toute munition de 105mm au standard OTAN. :o

On trouve aussi une mitrailleuse coaxiale Sumitomo de 7,62mm et une 12,7mm M2HB en montage anti-aérien qui peut être remplacé par un lance-grenades de 40mm.

Quatre pots lance-grenades fumigènes sont disposés de chaque côtés de la tourelle.


Cet engin mesure 8,45m de long (canon inclus), 2,98m de large et 2,87m de haut.







Une porte à l'arrière permet le chargement rapide des munitions et l'évacuation du personnel.



Son moteur est un quatre cylindres (!!) à quatre temps Turbo-Diesel développant 570ch à 2 100Trs assisté d'une boite automatique, il lui permet de dépasser les 100km/h sur route et de couvrir une distance moyenne de 400km.
Il se situe à l'avant-gauche de l'engin, le pilote ayant son poste de conduite à droite.

Il peut grimper une pente de 60%, franchir un dévers de 30%, une coupure humide de 1,20m de profondeur (pas de capacité amphibie), un obstacle vertical de 0,60m et une tranchée ouverte de 2,00m.

Sa suspension active lui permet de tirer en roulant, cette dernière absorbant une grande partie de la force de recul de la pièce.


La suspension, à priori composée de barres de torsion et d'amortisseurs hydrauliques à dureté variable, peu visible mais très travaillée.
Les 8 roues sont indépendantes, les deux premiers essieux sont directeurs.





Il est à noter que contrairement à ce que certains sites ont affirmés le Type 16 MCV n'est pas un dérivé du transport de troupes Type 96 en service dans l'armée nationale depuis une vingtaine d'années : S'il est effectivement possible de greffer des tubes de gros calibres sur de tels véhicules (l'AMV Patria Finlandais par exemple ou encore le Stryker US le proposent) il est clair que le châssis "n'est pas au meilleur de sa forme" pour encaisser la puissance du recul, ce qui se traduit par une fatigue avancée de l'engin dans sa structure et surtout une grosse imprécision lors du tir, le mouvement de caisse étant pour le moins impressionnant !), il s'agit donc d'un engin 100% nouveau. :oui:



On notera le frein de bouche du canon en forme de "poivrier".
.


Les pneumatiques sont des Michelin (si si ! :lol: ) de type Runflat et à pression de gonflage modulable depuis le poste de pilotage (on trouve aussi des Bridgestone hein ! :o ).

Il dispose de toute la panoplie moderne de gestion informatisée du champ de bataille, d'une capacité chasseur-tueur, d'une aptitude au combat nocturne ainsi que d'un système de détection d'alerte-Laser mettant automatiquement en action les contre-mesures.


Chaque côté de la tourelle possède ses détecteurs d'alerte-laser : les trois petits "carrés" vitrés. :jap:




Moderne, vif et rapide.
Capable de soutenir l'infanterie dans sa progression, de réduire au silence des fortifications mais aussi d'engager des MBT lors d'un combat de rencontre.
Un seul défaut : Sa taille ! :o
Le Type 74 au second plan fait minuscule en comparaison... :sic:







Sa coque est en acier doublée d'un blindage modulaire en plaques boulonnées composites, les éléments endommagés ou obsolètes pouvant être changés en moins de 30 minutes à l'échelon régimentaire.

Sa protection est "garantie" contre les obus de 40mm "perforants" sur l'arc avant (certaines sources affirment même une capacité pour certains add-on de résister à un obus Heat de 105mm, mais c'est à confirmer... :o ), des éclats d'obus de tous calibres et des projectiles perforants de 14,5mm sur le reste de la coque.

Le Type 16 est projetable très facilement par voie maritime et aérienne où son transport est parfaitement compatible avec le tout nouveau Biréacteur de transport Kawasaki C2 dont les forces Japonaises viennent de se doter. :jap:


Le Kawasaki C2 : 120 tonnes au décollage à pleine charge !



Les besoins seraient d'environ 300 exemplaires au prix de 6 688 000$ l'unité.

100 engins ont d'ores et déjà été commandés.





Leur arrivée en unités (depuis 2017 en petite quantité) coïnciderait d'ailleurs avec le retrait du service des derniers Type 74, des engins contemporains et en fin de compte très voisins de "notre" AMX 30, c'est dire si le besoin de les remplacer se fait désormais sentir ! :ddr:



On se quitte en images : https://www.youtube.com/watch?​v=h25bwUDKaEI








 :coucou:
Sur le forum Les clubs le 16 avril 2018 à 20h10

Pas encore de commentaire.

Mon activité sur Caradisiac
Son activité sur Caradisiac
Ses derniers avis déposés
Ses derniers commentaires
Aucune activité
A la une
A la une
Le bloc "A la une" vous permet de personnaliser votre espace comme vous le souhaitez. Ajoutez du texte, des photos, des vidéos ou des liens vers vos sujets préférés, pour les partager avec qui vous voulez !

Albums photo

 
Copyright © Car & Boat Media - Tous droits réservés

Caradisiac, 1er site d’actualité automobile : info auto en continu pour découvrir les dernières nouveautés dans le domaine de l’automobile avec tous les essais de voiture et d’accessoires (GPS, radars, tuning). Evaluez au mieux la valeur de votre véhicule avec la cote auto gratuite et consultez également nos guides d’achat neuf et occasion afin d’effectuer votre achat en toute tranquillité.